Histoire des Fanions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire des Fanions.

Message  Pied Rouge le Mar 28 Avr - 21:38

De la part de notre ami la Giberne.
Je l'en remercie.


LES FANIONS




La définition qu'en donne le Larousse est la suivante : petit drapeau employé à divers usages ; c'est bref et simple ; en fait c'est un morceau de tissu fixé à une hampe pour un usage pratique bien déterminé, sans qu'à l'origine aucune signification symbolique ne lui ait été donnée.

Les origines:

Pour la première fois, on parle de lui dans le texte de 1469 organisant le corps des francs-archers, où il est prescrit aux capitaines - généraux de faire porter devant eux un fanion blanc. Il est aussi mentionné en 1661 comme un morceau de serge fixé à une hampe et, souvent décoré aux couleurs du régiment ou du chef, il sert au tracé des camps, aux alignements, aux jalonnements, à la figuration conventionnelle des unités non présentes, etc ... En bref, un rôle purement utilitaire, ses couleurs et son dessin n'ayant qu'un but d'identification. Il va prendre une importance plus grande en 1808 lorsque l'Empereur décide qu'il n'y aurait plus qu'un aigle par régiment. Cet ordre ne fut pas totalement appliqué, et les 15°, 17°, 21°, 86° de ligne, en 1812, avaient encore quatre aigles, un par bataillon.

Une réglementation précise:

C'est le 25 décembre 1811 que sort une réglementation précise. Les fanions sont carrés de 0,812 m de côté, sans franges ni cravates, ni inscriptions, les couleurs seront le blanc pour le 2° Bataillon, le rouge pour le 3°, le bleu pour le 4°, le vert pour le 5°, le jaune pour le 6°; le 1° Bataillon n'avait pas de fanion puisqu'il avait la garde de l'aigle. Les fanions n'étaient prévus que pour l'infanterie. Il est manifeste que dans l'idée de l'empereur les fanions ne devaient être que des objets utilitaires sans importance symbolique afin que l'ennemi ne puisse les prendre comme trophées. Mais à cette époque, les régiments étaient rarement rassemblés : le 5° bataillon était celui de Dépôt, les 4° et 6° étaient souvent des régiments provisoires. De ce fait, ces formations étaient dépourvues d'aigles et la tendance des chefs de bataillon fut de donner plus d'importance aux simples fanions d'alignement.
L'iconographie nous en donne plusieurs exemples : par exemple au 2° de ligne qui eut en 1812 toute une série de fanions bleu et rouge avec inscription et cravate; il semble même que des compagnies d'élite aient eu leurs fanions particuliers; on connaît celui d'une compagnie de voltigeurs du 3° de ligne et aussi ceux de carabiniers et de voltigeurs des 5°, 7°, 8° légers. Certaines formations non pourvues d'aigles eurent des fanions richement brodés; on connaît celui du 5° régiment de tirailleurs de la Garde qui a été reproduit dans "La Giberne".
Avec la Restauration, le fanion disparaît, n'ayant plus d'utilité. En effet, les drapeaux des bataillons sont rétablis, chacun avec ses couleurs distinctives. Mais en 1822, avec la reconstitution des régiments, on revient au drapeau unique, d'où la réglementation des fanions. Le 1° bataillon l'a de couleur distinctive correspondant avec celle de l'uniforme, bleu, écarlate, jaune, cramoisi, orange, bleu céleste, brun suivant la série, le 2° bataillon l'a blanc et le 3° a un tranché (ou taillé suivant le côté où l'on regarde) de la couleur distinctive et de blanc. Néanmoins nous avons relevé dans une gravure parue en 1912 dans "Le carnet de la Sabretache" des fanions de compagnies d'élite du 10° de ligne : un bleu foncé à grenade rouge, et un autre bleu foncé à cor de chasse jonquille. Ces fanions étaient placés au sommet des tentes. A partir de 1830, le 2° bataillon prend le fanion tricolore et, depuis, une réglementation analogue s'est continuée jusqu'en 1914, prévoyant de simples fanions d'alignement sans ornement ni inscription. Cette réglementation ne concernait que l'infanterie, et il semble bien qu'avant 1914, les armes montées n'aient jamais eu de fanion.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum