la giberne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la giberne

Message  la giberne le Lun 16 Mar - 21:59

Historique de
« LA GIBERNE »

« Denis Mathion de Riencourt » dit «la giberne» ,est né le 6 septembre 1757 à Riencourt à coté de Bapaume dans le pas de calais .
Il est issus de la petite noblesse son pére étant baronnet,
propriétaire d'une ferme château dans le village .

À ses 19 ans ,son pére ,et, sa mére lui donnére le choix, comme cela se fesais à l'époque entre l'armée ,et, l'église,
notre jeune amis se retrouva donc, incorporé en 1776 dans le « 3éme bataillon du Régiment de Piemont (de Blaisois)»

sa maigre solde ,il la donnait à son pére ,qui ,avait des difficultées avec sa ferme , et, n'avait pas été accepté à Versaille pour y étre reçu par le Roi . Le trésorier royal
lui même lui refusa ,toutes aides ,prétextant les folles dépenses du Roi ,et,de la Reine , il lui fit même part de certaines rumeurs selon lesquelles le peuple gronderait ,
sur le train de vie à la cour ,alors que le peuple à faim .

En 1785 ,le régiment de notre jeune ami devint le:
« Régiment de provence » .

en 1789 la bastille fut prise, et notre jeune amis quitta son uniforme un peu trop voyant par ces temps de terreur,il avait apprit que dans les campagnes ,le peuple pillait les demeures des riches , et, il s'inquitait pour sa famille.
Aprés , un voyage dans un pays en pleine folie ,souvent meurtriére , notre ami , arriva dans son village ...
pour y découvrir la demeure familliale en ruine, il apprit par le métayer de son pére qu'elle avait été incendiée ,par les habitants de Bapaume, et, qu'ils avaient emmenés sont pére, que celui ci ,avait été jugé à Arras,et, guillotiné sur
la place du théatre.

Notre jeune ami avait tout perdu son pére ,et, sa demeure
cela par la faute d'un Roi négligeant ...il changa son nom en « Driencourt » le nom de «mathion » devenu trop dangereux pour lui ,et , il traina quelque temps dans Bapaume ,profitant de ces temps de folie ,pour régler le compte à certains hommes qui avaient participé à la destruction de sa demeure ,et, à l'arrestation de son pére.

Un jour de 1791 il apprit , que les régiments du nord se reformaient,pour prendre les armes pour arréter les troupes Autrichiennes , qui se préparaient à entrer en france.pour libérer ,ce satané Louis XVI , celui même qui
avait abandonné son pére ,a son triste sort ...

notre ami parti ,donc rejoindre son régiment ,qui s'appelait
maintenant , «4éme Régiment d'infanterie de ligne».

En 1791, son régiment part pour St Domingue, ou il réapprend le métier des armes .
En 1794 , il participe à la bataille de fleurus , contre les
coalisés , qui viennent venger la mort du roi que l'on avait
guillotiné en janvier 1793 .
ensuite c'est Mannheim en 1795 ,et, Mantoue en 1796.

en août 1796 , c'est Castiglione où avec son régiment ,il
gagne ,les ganses aurores de son bicorne ,celles ci sont
données au 4éme de ligne ,pour la prise d'un bastion par le régiment ,l'arme au bras .

En 1796 se sera Verone,Primolano,la Brenta ,et, Arcole .

EN 1798 , le régiment sera mis au repos dans le fort des
« Iles Marcouf » .c'est là qu'il reprend son nom de « mathion » ,et, que ses copains de paille qui connaissent
son histoire lui donne le surnom de « la giberne » ,cela car
il ne mâche pas c'est mots ,et, qu'il aime bien causer et raconter des histoires . mais surtout ce surnom sert à cacher son vrais nom, car il est toujours de basse noblesse,
et, Baronnet .
En 1800, il repart rendre visite au Autrichiens ,avec son régiment ,il franchit le rhin ,et, c'est les batailles de Engen,
Moesskirch , et ,Memningen.
En 1805 , le régiment part en campagne ,avec le petit caporal ,qui est devenu « Empereur » depuis 1 an ,
et, se sera Ulm ,et, Austerlitz , il y aura un pied gelé ,et,y laissera quelque orteils du pied gauche.
mais y touchera ses galons d'ancien .
En 1806 il sera à Iéna ,avec ses compagnons.
En 1807 ce sera Elau , heilsberg,et, la capture de Koenigsberg.
En 1808 , il prend du galon ,mais , a une grosse dispute avec son vieux butté de sergent , ils vont un peu loin tout les deux ,leurs idées diverges ,et, il lui met un coup de briquet , rien de grave ,mais il est muté .
En juin 1808 ,il rejoind le 25éme de ligne , il connait ,il a déjà fait campagne avec ce régiment , et, en connait le général et le médecin .
Fin juin ,le régiment participe au nettoyage de Rioséco en
espagne ,et y fait campagne.
En 1809 , ce sera Eckmuhl, Asperne ,Essling ,et ,Wagram.
En 1812, il sera à Smolensk,Valoutina « Moskova » ,et,
krasnoc.
En 1813 , il sera encore à Dresle, Leipzig, et, Hanau.
En 1814, il combattra à Brienne,la Rothiére, Montereau,
et, Troyes .
Aprés avoir été mis au service de louis XVII, avec son régiment ,il rejoindra les troupes de l'Empereur ,qui est de retour de l'ile d'Elbe . Pour les cents jours .
En juin 1815 , il combattra à Ligny, et, sera tué devant « hougoumont » le lendemain ...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum