L'instruction militaire des conscrits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'instruction militaire des conscrits

Message  le scribe le Jeu 27 Jan - 20:09


On sait qu'un conscrit était d'abord dirigé vers son dépôt où il recevait son équipement et s'exerçait au maniement d'arme à l'école du peloton. Quelques semaines après, théoriquement ,il était envoyé vers un camp d'entrainement où il complétait sa formation (école du bataillon). Combien de temps y restait-il avant d'être envoyé au bataillon de guerre ? .. on a peu de texte la-dessus non ? celà a peut-être varié selon les époques (après 1812, l'instruction s'est probablement accélérée). Mais je n'ai aucune certitude là-dessus, quelqu'un en sait-il plus ? study

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'instruction militaire des conscrits

Message  La Fougue ar boureler le Jeu 27 Jan - 22:00

De nos jours, on peut observer le même schéma directeur. Deux mois de formation pour l'incorporation et la formation général initiale (FGI) TTA, pendant laquelle il y a un séjour en camp de dix jours. La formation de spécialiste initiale (FSI) se déroule pendant une période variable en fonction de la spécialité du soldat, et peut aller jusqu'à six mois. La combinaison de ces deux périodes est sanctionnée par l'obention du certificat professionnel (CP).

Voici peut-être un élément de travail pour ta réflexion, car les choses évolues très peu chez nous, les militaires Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'instruction militaire des conscrits

Message  le scribe le Ven 28 Jan - 9:41

Merci La fougue. Je pense que ton raisonnement est juste en ce qui concerne les "temps de paix". L'organisation militaire est certainement héritée (en partie) de l'époque impériale ...mais cette période est marquée par des guerres presque continuelles ...et on sait en observant d'autres guerres (j'ai regardé en 1870 et 1914-1918) qu'on constate de nombreuses différences. par exemple :

En 1870, des conscrits de la classe 1870 ont été appelés le 15 octobre 1870 et ont été envoyés au front dès décembre, soit avec deux mois d'instruction seulement !

En 14-18, la classe 1916 est restée presque 12 mois à la caserne (mobilisée en avril 1915, départ au front en mars 1916), tandis que la classe 1918 n'a fait que 9 mois d'instruction (mobilisée en avril 1917 envoyée au front en décembre 1917) et la classe 1919 seulement 5 mois (mobilisée en avril 1918, envoyée au front en août 1918).

Je sais aussi que pour le Ier Empire, les mobilisés de fin 1813 n'ont reçu aucune instruction (peut-être une semaine ou deux) avant d'être envoyés au combat.

Bref, il semble qu'il n'y a pas de règles bien établies. On constate cependant que lorsque le pays est envahi ou gravement menacé (fin 1870 ; 1814 ; offensive allemande de 1918), il semble qu'on a "jeté" dans la bataille des hommes peu instruits. study

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'instruction militaire des conscrits

Message  La Fougue ar boureler le Ven 28 Jan - 16:47

Oui en effet, c'est probable. As-tu contacter Philippe Lafarge au SHD?

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'instruction militaire des conscrits

Message  le scribe le Ven 28 Jan - 19:05

Je viens de recevoir la réponse sur le forum Napoléon Ier : en fait, (hormis l'armée de 1805 qui s'était entrainée pendant deux ans dans les camps notamment celui de Boulogne), à partir de 1806, un simple fusilier passait en moyenne 7 jours (et oui 7 JOURS) au dépôt, y recevant son équipement et un maniement d'arme sommaire, avant d'être envoyé à son bataillon de guerre. Là, l'amalgame avec les "anciens" faisait qu'il apprenait rapidement le "nécessaire" au combat.
Les soldats d'élite (grenadiers ou voltigeurs) et les sous-off semblent avoir une instruction plus longue (deux mois parfois) sunny

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'instruction militaire des conscrits

Message  Pied Rouge le Ven 28 Jan - 19:40

Salut les amis

D'après ce que j'ai pu lire lors de la campagne de France en 14.

Les groupes de recrues ne restaient pas très longtemps en casernement et partaient pratiquement sur les compagnies pour les combats. Les conscrits apprenaient pratiquement sous le tas les maniements d'armes. Mais il faut savoir que sur en exemple 400 conscrits la moitié desertaient, car ils n'étaient pas équipés.....Pas mal se sont fait reprendre par des gardes Nationnaux en patrouille qui les réexpédiaient sur les cantonnements.

amitié
Pied Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'instruction militaire des conscrits

Message  chasseur versailles le Jeu 19 Mai - 23:41

http://histoirevivante.forumculture.net/t623-articles-de-l-anglais-borne-de-gap
lire l'article :
LE FANTASSIN DE L’EMPIRE ou Essai analysant la vie militaire du fantassin français sous l’Empire à partir des mémoires de soldats – 1ère Partie
Par Fusilier Marc La Bréole - 27 Septembre 2010


Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'instruction militaire des conscrits

Message  Pied Rouge le Mar 24 Mai - 11:22

merci chasseur versailles pour l'info.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'instruction militaire des conscrits

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum